Développement, Maintenance et Hébergement de portails : Interview de Xavier Aubry

Pourquoi avoir intié un contratcadre pour le devéloppement, la maintenance et l’hébergement de portails ?

La vocation de la Banque de France est de maintenir et d’héberger son système d’information en interne. Néanmoins, le besoin de plus de souplesse et de réactivité a encouragé quelques hébergements et maintenances externes. Historiquement nos contrats étaient lancés de façon unitaire, sans concertation des différents métiers concernés et sans véritable démarche de rationalisation. Avec l’arrivée de nouveaux projets « portails » structurants à l’horizon 2015/2017 la Banque de France a opté pour une nouvelle structuration de ce marché. Celle-ci s’inscrit à la fois dans une vision stratégique mais aussi financière et organisationnelle. Le contrat cadre exclusif s’est imposé en tant que tel pour bénéficier d’une souplesse contractuelle sur l’extension du périmètre et sur sa capacité à fournir une réponse dans des délais très réduits. C’est un « outil » qui répond à nos besoins qui évoluent très rapidement avec des engagements parfois très brefs. La possibilité de regrouper, au sein de ce contrat, le développement, la maintenance et l’hébergement de portails permet de bénéficier d’une offre « clé en main » de fourniture d’applicatifs accessibles depuis l’extérieur de la Banque de France dans des contraintes de temps.

Pourquoi avoir choisi Jouve comme entreprise mono attributaire de ce marché ?

La Banque de France, comme un grand nombre d’institutions publiques françaises, est soumise au code des marchés publics. La complexité et le besoin de réactivité immédiate et de rationalisation nous ont incités à recourir à un marché exclusif. Après un dépouillement mené de manière transversale auprès de différents métiers de la Banque de France, le choix de Jouve s’est imposé naturellement.

La rationalisation de nos contrats a permis de bénéficier d’un gain économique basé notamment sur la mutualisation des infrastructures et mis en évidence dans l’offre proposée par Jouve. Sa capacité à garantir réactivité et proximité client, associée à une offre de développement « open source » cumulant rapidité, disponibilité et sécurité nous ont convaincu de retenir Jouve comme sous-traitant unique de ce marché.

Quels seront selon vous les principaux bénéfices de ce contrat ?

D’une part, la contractualisation avec un soumissionnaire connaissant le contexte et l’environnement de la Banque de France est un avantage non négligeable par rapport à une organisation complexe et évoluant rapidement.

D’autre part, ce contrat allie continuité mais aussi efficacité et pragmatisme, optimisant les centres de coût et réduisant d’autant la facture informatique pour la Banque tout en garantissant un niveau de disponibilité et de réactivité accru. La contractualisation avec un soumissionnaire de « taille humaine » permet aussi une meilleure écoute et une proximité avec ses clients. C’est un enjeu important pour la Banque de France engagée dans une démarche de profonde transformation. Avoir un acteur unique offre l’avantage de privilégier le contact direct entre opérationnels et sous–traitants. L’établissement d’un contrat cadre dans la règle des marchés publics offre une vraie flexibilité et un dynamisme pour de futures augmentations de périmètres. Les prescripteurs y voient leurs exigences assurées en matière de pilotage contractuel, au niveau du suivi qualitatif et quantitatif, des engagements financiers et en termes de modularité des niveaux de service et d’orientations techniques.

Thélem assurances innove avec le concours du Groupe Jouve et lance « Tariflash »

Entreprise de services numériques, Jouve a développé pour Thelem assurances, une application innovante offrant une expérience utilisateur sans précédent.  Grâce à l’intégration de la solution « Jouve Mobile Capture », Thelem assurances propose désormais une tarification en temps réel de l’assurance automobile sur web et mobile.

« Tariflash » : une solution innovante et une gestion de l’assurance automobile simplifiée

Désireuse d’optimiser l’expérience utilisateur et de faciliter les démarches souvent complexes et chronophages liées à l’assurance automobile, la société Thélem assurances a lancé « Tariflash ».

En se connectant à cette page web,  www.thelem-assurances.fr/assurance-auto/devis, l’utilisateur gagne un temps précieux et bénéficie désormais d’une réponse instantanée.

Dans la pratique, chaque utilisateur se connecte à l’application et photographie ou télécharge directement les photos de sa carte grise et de sa pièce d’identité. Une fois son bonus saisi, il accède instantanément à son tarif.

Cette solution, simple et fonctionnelle permet donc d’obtenir une tarification en ligne et personnalisée en seulement deux clics.

 « Tariflash » se décline également en application mobile sur Apple et Android et offre davantage de simplicité et d’accessibilité. Des fonctions mobiles complémentaires permettent ainsi d’appeler un conseiller ou de partager son expérience sur les réseaux sociaux.